Le Comité de Lutte contre les Infections Nosocomiales (CLIN)

Les infections nosocomiales se définissent comme des infections acquises à l’hôpital et liées aux soins.

Missions :Le rôle du CLIN consiste à définir la politique de prévention des infections nosocomiales et coordonner la mise en application de cette politique par l'Equipe Opérationnelle d’Hygiène et les autres professionnels.

Composition : Cette instance est composée de professionnels de santé de différentes disciplines et d’un représentant des usagers.

Quelques exemples d’action du CLIN et de l’EOH

  • Surveillance des infections postopératoires, des bactéries multi résistantes aux antibiotiques, des contaminations de l’environnement, bon usage des antibiotiques…
  • Evaluation de pratiques par exemple de l'hygiène des mains, de la pose des cathéters, de l’hygiène des locaux..etc..
  • Validation des processus et protocoles (nouveaux + mises à jour)
  • Formations à l'hygiène des personnels médicaux et paramédicaux, administratifs et techniques, des nouveaux arrivants, actions de sensibilisation à l'hygiène,
  • Avis sur la programmation de travaux, l'aménagement de locaux ou l'acquisition d'équipements susceptibles d'avoir une répercussion sur la prévention et la transmission des infections associées aux soins dans l'établissement,
  • Développement des indicateurs dans le cadre du score agrégé de l’établissement (score établit par le ministère).

Le Comité de lutte contre la douleur et des Soins palliatifs (CLUDS)

Le CLUD définit une politique de soins en matière de prise en charge de la douleur et promeut la mise en œuvre d’actions dans ce domaine.

L’évaluation et le traitement de la douleur font partie intégrante du projet d’établissement du Centre Hospitalier Guy Thomas. L’établissement met en œuvre les principes du Contrat d’engagement de la lutte contre la douleur et des plans pluriannuels d’amélioration de la prise en charge de la douleur.

Si pendant votre hospitalisation, vous souffrez de douleur, vous ou votre entourage pouvez en parler à l’équipe soignante et au médecin qui vous prend en charge.

  • Prévenir
    • Les douleurs provoquées par certains soins ou examens : piqûres, pansements, pose de sondes ; de perfusion, retrait de drains, …
    • Les douleurs sont parfois liées à un geste quotidien comme une toilette ou un simple déplacement
  • Traiter ou Soulager
    • Les douleurs aigues comme les coliques néphrétiques, celles des fractures.
    • Les douleurs après une intervention chirurgicale.
    • Les douleurs chroniques comme le mal de dos, la migraine, et également les douleurs du cancer qui nécessitent une prise en charge spécifique.

Tout le monde ne réagit pas de la même manière devant la douleur ; il est possible d’en mesurer l’intensité. Pour nous aider à mieux adapter votre traitement, vous pouvez nous indiquer l’intensité de votre douleur en la notant sur une échelle de 0 à 10.

Le Comité de Liaison Alimentation et Nutrition (CLAN)

Sous la présidence d’un praticien hospitalier, le CLAN veille à l’amélioration des pratiques pour garantir l’équilibre nutritionnel, des apports alimentaires équilibrés et adaptés à vos besoins et ainsi, faciliter votre rétablissement.

Une diététicienne est à votre disposition pour répondre à vos attentes.

Le Comité qualité, risques et vigilances

Les dysfonctionnements éventuellement constatés sur l’établissement font l’objet d’un recensement et d’un traitement afin de garantir la meilleure prise en charge possible.

Si vous constatez lors de votre séjour des dysfonctionnements, n’hésitez pas à les communiquer au service qualité. L’œil du patient est précieux pour améliorer nos pratiques

Les indicateurs de qualité sont disponibles sur les tableaux d’information dédiés aux usagers, présents dans tous les services.